Personal MBA

Méthode de lecture rapide

Méthode de lecture rapide Richaudeau

Sébastien Fouqueteau | 07-07-2011

Saviez-vous que la lecture d’un livre est 3 fois plus rapide que l’écoute du même livre en version audio ? En effet, un bon lecteur lit en moyenne 80 pages par heure (soit environ 150 000 signes), et cette vitesse de lecture peut même atteindre jusqu’à 150 pages par heure, soit l’équivalent de la lecture intégrale d’un roman. Mais comment devient-on un lecteur rapide ? Pour cela, pas de secret, il faut se préparer, s’entrainer, et c’est ce que nous propose de mettre en pratique François Richaudeau dans son livre « Méthode de lecture rapide ».

Lecture intégrale vs lecture sélective

Tout d’abord, François Richaudeau distingue 2 grandes catégories de méthode de lecture rapide : la lecture dite intégrale, comme par exemple celle d’un roman où on lit de la première à la dernière page, et la lecture dite sélective, comme celle du dictionnaire, où l’objectif est généralement de trouver une information qui nous intéresse. Dans les 2 cas, les techniques de lecture sont différentes, mais complémentaires.

La méthode de lecture rapide intégrale

Voyons tout d’abord la technique de lecture intégrale. Pour faire simple, l’objectif est de lire par groupe de 3 ou 4 mots. Par exemple, un roman comprenant généralement une dizaine de mots par ligne, un lecteur rapide déplacera ses yeux en 3 mouvements de la gauche vers la droite, en lisant à chaque fois un groupe de 3 à 4 mots. Dans un article de journal (comprenant 6 à 7 mots par ligne), un lecteur rapide fera avec ses yeux 2 mouvements vers la droite. Le principe est donc de lire un groupe de 3 à 4 mots à chaque fixation de l’oeil, et pour y arriver, le livre de François Richaudeau comprend 200 pages d’exercices pratiques. Vos progrès devraient être significatifs au bout de quelques jours. J’ai pour ma part doublé ma vitesse de lecture après 15 jours d’entrainement.

La méthode de lecture rapide sélective

Voyons maintenant la technique de lecture sélective. Contrairement à la lecture intégrale, l’objectif n’est pas ici de tout lire, mais de lire uniquement ce que nous recherchons. La première étape consiste donc à savoir quelle est l’information que nous recherchons et de déterminer 1 ou 2 mots signaux (ou mots clés) liés à cette information. Ensuite, suivant le support de lecture (email, dictionnaire, contrat, lettre…), la seconde étape consiste à sauter les passages inutiles en accélérant et décélérant sa lecture. Par exemple, si je cherche les clauses de résiliation d’un contrat de 8 pages, je vais concentrer ma lecture sur les mots signaux « résiliation » et « fin de contrat ». Je vais donc parcourir les 8 pages du contrat en repérant ces 2 mots signaux. Une bonne pratique est de les souligner pour pouvoir y revenir ensuite rapidement. Toute la difficulté est de ne pas se disperser dans sa lecture, de rester concentrer sur les mots signaux, et là encore, de nombreux exercices dans le livre vous permettront de progresser.

Conclusion

Il est bien sûr impossible de vous expliquer l’ensemble des techniques décrites dans le livre, mais la méthode Richaudeau est très riche, avec plus de 200 pages d’exercices. Elle vous permettra de mesurer votre vitesse de lecture, puis de la faire progresser. Et si vous voulez une dernière petite astuce pour devenir un lecteur rapide, utilisez la loi dite de Parkinson : fixez-vous un objectif de lecture dans le temps. Par exemple, « je vais lire les 100 pages de ce manuel d’ici une heure ». Vous verrez, cette loi est universelle : lorsqu’on se fixe un objectif et une limite dans le temps, notre cerveau s’organise toujours pour atteindre cet objectif. Mais cela fera l’objet d’une autre chronique. En attendant, bonne lecture !

Découvrez un extrait du livre :

Recevez les dernières infos de ce blog (gratuit et sans spam) !

Sébastien Fouqueteau

CEO & fondateur de MixCity Interactive. Je travaille dans le secteur du marketing digital depuis plus de 15 ans.

Je prends ma plus belle plume et j'ajoute un commentaire :




ffoperso
24/2/2013 - 12:17

En effet, excellente chronique !
le livre de Richaudeau es un must mais il faut pratiquer
et faire les exercices de Richaudeau avec soin … pour progresser
Pratiquez comme vous l’explique séastien et vous pouvez doubler ou même tripler votre vitesse de lecture … Bonne continuation FRED