Personal MBA

La semaine de 4 heures

La semaine de 4 heures

Sébastien Fouqueteau | 23-08-2011

Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! En 300 pages, Timothy Ferriss nous fait dans son livre La semaine de 4 heures la promesse d’un changement radical de notre mode de vie : « plus d’argent, plus de bon temps, plus de mobilité ».  Si l’histoire de ce trentenaire gagnant 40 fois le SMIC mensuel pour 4 heures travaillées par semaine a fait le tour du web, peut-on dans la « vraie vie » rejoindre ce qu’il appelle le monde des « Nouveaux Bienheureux », ces gens qui ont décidé de réaliser leurs rêves et de jouir de la vie sans attendre la retraite ? Réponse en 3 étapes.

Gagnez du temps

« Je pars de l’hypothèse que le boulot idéal est celui qui prend le moins de temps ». Pour Tim Ferriss, que vous soyez salarié ou entrepreneur, vous devez utiliser votre temps comme un investisseur, là « où les espérances de profit sont les plus importantes ». Etre productif plutôt qu’occupé, voilà le secret de la semaine de 4 heures, car « travailler moins n’est pas paresse lorsque le travail en question n’a aucun sens et que vous le remplacez par des choses qui comptent réellement pour vous ».

Pour gagner du temps, Tim Ferriss n’invente rien, il reprend les principes des meilleurs livres de management du moment (notamment ceux du Personal MBA). Il nous propose ainsi de :

Sur ce dernier point, Tim Ferriss innove et propose de « mettre en place un système pour nous remplacer ». Comment ? En recrutant un(e) assistant(e) à distance qui prendra en charge nos tâches les plus chronophages. Le but final étant de ne garder pour la semaine de 4 heures que les tâches dites stratégiques (celles qui génèrent des revenus).

Gagnez des revenus (automatisés)

Si le livre de Tim Ferriss a fait un buzz important sur la toile, c’est avant tout parce que le modèle économique qu’il propose est particulièrement adapté aux entrepreneurs web. Ainsi, le « Nouveau Bienheureux » est incité à pratiquer à forte dose la table des 5 commandements suivants :

  • répondre à un besoin
    (« Créer la demande est difficile. Y répondre est beaucoup plus facile. »)
  • choisir une niche
    (« Il est plus profitable d’être un gros poisson dans un petit étang qu’un petit poisson anonyme dans un grand étang. »)
  • vendre un produit plutôt qu’un service
    (« Le contact constant avec le client dans les services rend les absences difficiles. »)
  • donner un prix élevé à son produit
    (« Des prix élevés créent des marges plus élevées. »)
  • créer un produit rapide à fabriquer
    (« Les produits d’information sont par exemple peu coûteux, rapides à fabriquer et il faut du temps pour les imiter. »)

Une fois le produit trouvé, Tim Ferriss propose de le vendre sur un site web et de vérifier que la demande réagit et passe commande. Si c’est le cas, le produit peut être fabriqué, et l’aventure de La semaine de 4 heures peut alors commencer…

Gagnez en mobilité

Briser les chaînes. Prendre la clé des champs. Tel est l’étape finale de La semaine de 4 heures. Et de nous narrer le concept des mini-retraites, consistant à voyager dans un endroit du monde pour une période de un à six mois. Car quoi de mieux que ce temps libéré et ces revenus automatisés pour profiter d’une vie nouvelle et plus riche. Gagner en mobilité est pour Tim Ferriss le crédo d’une vie, la sienne, mais qu’il juge applicable par tous. Voici les idées qu’il veut bien nous livrer :

  • Vivre, c’est apprendre.
  • Voyager permet de progresser beaucoup plus rapidement.
  • Améliorez d’autres vie que la vôtre.
  • Trouvez votre « cause ».

Citant Steve Jobs, Tim Ferriss nous fait redécouvrir pourquoi le travail n’a que peu de valeur s’il n’a pas de sens dans notre vie : « Se souvenir que l’on va mourir est le meilleur moyen que je connaisse de ne pas céder à la tentation stupide de croire que l’on a quelque chose à perdre ». N’attendez pas la retraite pour profiter de ce que la vie vous offre, foncez, maintenant…

Conclusion

Si Timothy Ferriss est un grand lecteur, je le soupçonne depuis longtemps d’avoir terminé la liste des 100 livres du Personal MBA. Reprenant les grands principes de l’organisation personnelle et du marketing des plus grands auteurs, il a produit avec La semaine de 4 heures un livre efficace qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

Dans un monde où les politiques et les médias nous incitent de plus en plus à la restriction, à la contrainte et au « moins qu’avant », pouvez-vous vous aussi vivre votre semaine de 4 heures ? Comme j’ai pu l’écrire dans un précédent article (Peut-on vivre de son blog en 2011 ?), La semaine de 4 heures de Tim Ferriss est très certainement un mythe, mais un mythe merveilleux, inventé pour rendre la vie meilleure. Lire le livre vous apportera la preuve que d’autres ont su inventer un mode de vie différent, et qu’il ne tient qu’à vous de changer le vôtre s’il ne vous convient pas…

Découvrez un extrait du livre :

Recevez les dernières infos de ce blog (gratuit et sans spam) !

Sébastien Fouqueteau

CEO & fondateur de MixCity Interactive. Je travaille dans le secteur du marketing digital depuis plus de 15 ans.

Je prends ma plus belle plume et j'ajoute un commentaire :