Il y a tout juste un an, les indices boursiers chutaient. Pour beaucoup, le mot investir est alors devenu tabou, synonyme de spéculation. Dans leur livre Guide pour investir, Robert T. Kiyosaki et Sharon L. Lechter tentent de définir ce qu’est un investisseur, en insistant sur l’importance de l’éducation et de l’expérience.

Tout investissement est avant tout un plan personnel

Pour Robert T. Kiyosaki et Sharon L. Lechter, le riche investisseur doit :

A contre-courant des idées reçues, les auteurs insistent sur le fait que s’enrichir est purement mécanique. L’investisseur prépare un plan qu’il suit tout au long de sa vie (son guide pour investir). Ce plan personnel se définit en prenant en compte les projets de vie de l’investisseur (notamment ses dépenses : l’éducation des enfants, la santé, la retraite…). Puis, il devra choisir le niveau de vie auquel il aspire :

Dans les deux premiers cas, son patrimoine peut être géré par un professionnel. Mais pour devenir riche, l’investisseur devra prendre le temps d’acquérir une éducation financière solide. Le temps et l’éducation sont donc deux éléments clés du riche investisseur.

1ère étape : s’éduquer en apprenant à lire les états financiers

Pas de secret. Pour devenir riche et bien investir, il faut apprendre. Savoir lire des états financiers (rapports annuels, bilans…) est une des premières choses à acquérir. Utiliser de bonnes méthodes d’investissement en est une autre (d’où l’intérêt d’avoir un bon guide pour investir). Ainsi, les auteurs distinguent :

De nombreuses études montrent qu’investir par intuition est moins efficace que l’investissement mécanique. On ne choisit pas une action en Bourse sur un coup de coeur ou parce que l’entreprise fabrique des produits « fun », on la choisit parce que les indicateurs mécaniques sont au vert. Encore faut-il connaître ces indicateurs, d’où l’importance de s’éduquer.

2ème étape : avoir de l’expérience et apprendre en faisant des erreurs

Tout comme un entrepreneur apprend en faisant des erreurs (voir le livre Avant de quitter votre emploi des mêmes auteurs), l’investisseur doit faire son expérience en faisant lui aussi des erreurs. D’où l’importance de commencer à investir de petites sommes sur des instruments de placement traditionnel :

Si l’investisseur suit son plan financier et fait confiance au temps, il devrait s’enrichir. Même avec les crises financières.

3ème étape : créer des éléments d’actif générant un flux de trésorerie

L’étape précédente consistait à acheter des éléments d’actif. Mais 90% des gens riches s’enrichissent grâce à des actifs qu’ils ont créés : leur(s) entreprise(s). Créer une entreprise est donc le moyen ultime d’être un riche investisseur. Pour cela, il faut gérer le flux de trésorerie et générer un excédent qui permette de créer de nouveaux actifs. Quelques exemples :

Dans les trois cas, votre entreprise est un actif qui en crée d’autres. Voilà le grand secret des investisseurs qui s’enrichissent…

Conclusion

Guide pour investir de Robert T. Kiyosaki et Sharon L. est un livre qui ne plaira pas à tout le monde. La période de crise que nous vivons a en effet diabolisé la réussite des « capitalistes ». Pourtant, devenir un investisseur (si on cherche à obtenir la sécurité ou l’aisance financière) n’est pas si difficile : établir un plan financier puis s’informer en sont les premières étapes. Devenir un riche investisseur demandera par contre plus d’efforts et de temps : créer son entreprise n’est en effet pas à la portée de tous, mais est pourtant une étape indispensable vers l’enrichissement collectif (et non pas uniquement individuel). A méditer.

Référence du livre :

Pour aller plus loin :


Par Sébastien Fouqueteau, le lundi 6 août 2012

Commentaires

Oui..Merci beaucoup pour cet article enrichissant..et oui moi aussi j’aimerais avoir le guide pour investir.

Laisser un commentaire