Marketing

Les 2 indicateurs du succès d'un blog

Les 2 indicateurs du succès d’un blog

Sébastien Fouqueteau | 10-10-2011

Si les motivations pour écrire un blog sont diverses, mesurer son succès est difficile. Bien souvent, le blogueur se contente de suivre le nombre de visiteurs uniques. Plus il augmente, plus le blogueur est heureux. Et pourtant, ce n’est pas parce que vous avez des visiteurs que ceux-ci lisent les articles que vous écrivez. Pire, vos visiteurs pourraient tout simplement ne pas être intéressés par votre blog. Comment alors savoir si votre blog a un « réel » succès ? Réponse en 2 tableaux synthétiques.

Quel est l’objectif de votre blog ?

Bon nombre de blogueur se « jette » sur leur outil de statistique (webanalytics) avant de se poser une question essentielle : que dois-je mesurer ? Si trouver de bons indicateurs de succès demandent une longue et réelle réflexion sur vos motivations lors de la création de votre blog, je vous propose dans un premier temps de choisir votre profil de blogueur parmi les 2 suivants :

  • Le blogueur « passionné » : il désire communiquer sur une passion avec des personnes qui partagent la même passion que lui.
    -> son objectif principal est de communiquer
  • Le blogueur « intéressé » : il désire augmenter sa notoriété personnelle, générer des contacts et/ou des revenus.
    -> son objectif principal est de vendre

Suivant l’objectif de votre blog, les indicateurs de succès différeront (cf. De la mesure du succès de son site internet). Dans cet article, je vais m’intéresser uniquement au blogueur « passionné » cherchant à créer une communauté autour de son blog. Je reviendrai dans un autre article sur le cas de plus en plus répandu du blogueur « intéressé ».

1. Les pages vues et les visites globales par mois

Un des gros « fantasmes » de beaucoup de blogueurs est de vouloir connaître le nombre de personnes exactes ayant visité leur blog. Malheureusement, c’est impossible. Les outils disponibles aujourd’hui sur le marché (Google Analytics, XiTi…) permettent de mesurer des visiteurs uniques, mais « uniques » ne veut pas dire « une seule personne connectée derrière l’écran ». Ma recommandation est donc de mesurer deux indicateurs plus précis : les pages vues et les visites.

La page vue est le nombre de fois où une page web est affichée dans le navigateur de l’internaute. La visite est une série de pages web consultées par l’internaute de façon consécutive durant un laps de temps défini. Ces deux indicateurs, utilisés sur une période mensuelle, vous permettront de suivre précisément l’évolution de l’audience de votre blog :

Indicateurs Mois 1 Mois 2 Mois 3
Visites 187 266 341
Pages vues 254 468 589

Comme on peut le lire sur ce tableau, l’audience de ce blog augmente constamment entre le mois 1 et le mois 3. Le blogueur peut donc être satisfait d’un point de vue quantitatif : son blog génère du trafic. La 2ème question à se poser est de savoir si ce trafic est qualifié, à savoir si les internautes sont intéressés par le contenu proposé par le blogueur.

Synthèse :

Les visites et pages vues sont des indicateurs « quantitatifs » du succès de votre blog. Mais ils ne sont pas suffisants pour savoir si votre blog intéresse vraiment les lecteurs.

2. Le top 10 mensuel des pages d’entrée et leurs taux de rebond

Une page d’entrée (ou page de destination) est la première page où arrive l’internaute sur votre blog. Le taux de rebond est le pourcentage d’internautes ayant vu une seule page de votre blog au cours de leur visite. Comparer sur un mois le top 10 des pages d’entrée de votre blog avec leur taux de rebond respectif va vous permettre de savoir si les internautes ont été intéressés de continuer leur visite après être arrivés sur votre blog :

Pages d’entrée Visites Taux de rebond
Page d’accueil 123 61%
Article A 24 100%
Article B 13 41%
Article C 8 62%
Article D 8 52%
Article E 7 87%
Article F 6 35%
Article G 6 89%
Article H 5 79%
Article I 5 36%

Dans le tableau ci-dessus, on remarque tout d’abord que la page d’accueil est la première page d’entrée. C’est souvent le cas pour un blog, je vais donc l’exclure de l’analyse. Plus intéressant, vous pouvez remarquer que l’article A est la 2ème page d’entrée (24 visites), mais que cette page a un taux de rebond de 100%. L’article A (contrairement aux autres articles) n’a donc pas incité l’internaute à continuer son chemin sur le blog (malgré qu’il ait été beaucoup vu) : le contenu éditorial de l’article a donc probablement été jugé peu intéressant par les internautes par rapport au contenu des autres articles.

Synthèse :

Avoir un maximum d’articles en page d’entrée avec un faible taux de rebond est un indicateur « qualitatif » du succès de votre blog. Il est un bon indicateur de l’intérêt des internautes au contenu éditorial que vous leur proposez.

Conclusion

Lorsqu’on entre dans le monde de l’analyse web (webanalytics), la multitude d’indicateurs que l’on trouve dans les outils d’analyse entraine souvent le blogueur à se perdre dans les méandres des chiffres et autres pourcentages. Oui, beaucoup d’indicateurs sont intéressants (les sources de trafic par exemple). Non, tous ne sont pas pertinents à analyser au lancement d’un blog. Si vous passez seulement 15 minutes par mois à regarder les 2 tableaux proposés ci-dessus dans l’outil d’analyse de votre blog, vous en saurez déjà plus sur le comportement et l’intérêt de vos internautes que beaucoup de blogueurs plus initiés. Alors, à votre succès !

Sébastien Fouqueteau

CEO & fondateur de MixCity Interactive. Je travaille dans le secteur du marketing digital depuis plus de 15 ans.


Je prends ma plus belle plume et j'ajoute un commentaire :





  1. 10/10/2011 - 15:40
    Stef

    Merci Sébastien, c’est clair net et concis ! Les choses ont l’air tellement plus simples lorsqu’elles sont structurées comme tu l’as fait !
    Je me pose une question (de plus) après avoir lu ton article : quels sont les chiffres « standard » de rebond pour un article « réussi » ?…ou au contraire à quelle % ce rebond devient-il critique ?
    Vivement l’article sur les bloggeurs interessés !…

  2. 10/10/2011 - 16:42
    Sébastien Fouqueteau

    Steph, la réponse dépend de plusieurs critères :-)

    Cependant, on peut estimer qu’un blog qui démarre aura une moyenne de 2 pages vues / visite. Cela veut dire que certains internautes verront 2, 3, 4 pages (ou plus) à chaque visite, et d’autres s’arrêteront dès la page d’entrée. Pour des pages d’entrée dont l’audience est significative (plus de 10 visites sur la période analysée), on peut estimer qu’un taux inférieur à 50% est un très bon résultat. Par contre, un taux de rebond situé entre 80 et 100% mérite de s’interroger sur les raisons motivant l’internaute à arrêter son chemin dès la première page. Sur ces raisons, je n’ai pas de réponse toute faite, le bon sens est souvent la qualité rare permettant de trouver la solution.

  3. 16/10/2011 - 23:45
    C3M

    Je m’en vais sur google analytics pour analyser tout ca !
    Merci Seb ! ;)

  4. 15/7/2012 - 18:23
    De l’art d’utiliser les webanalytics : la mesure | PressMyWeb | web 2.0, e-marketing, e-commerce, nouvelles technologies

    […] : on laisse tomber les indicateurs inutiles pour focaliser sur des KPI utiles (ex. : comment mesurer le succès d’un blog ou le succès des […]

  5. 16/7/2012 - 21:14
    Joris

    Bonjour,
    Quel est l’outil qui t’a permis de sortir ces stats ? Je pense au second tableau (le taux de rebond par article) qui est très intéressant.
    Merci pour ta réponse (si je peux l’avoir par mail également, ce sera parfait ! ;-)

  6. 16/7/2012 - 23:25
    Sébastien Fouqueteau

    Bonjour Joris,
    Les chiffres dans le tableau sont factices et pris pour exemple.
    On trouve sinon l’indicateur « taux de rebond » dans tous les outils de webanalyse du marché (pour les gratuits : XiTi, Google Analytics…).

  7. 14/11/2012 - 3:23
    scorte girl

    Woah! J’apprécie vraiment le template / thème de ce site . C’est simple, mais efficace . Un grand nombre de fois où il est difficile d’obtenir que « l’équilibre parfait » entre la convivialité et l’attrait visuel . Je dois dire que vous avez fait un travail incroyable avec cela. En outre, le blog se charge très rapidement pour moi sur Internet Explorer. Blog exceptionnel! Cordialement!

  8. 15/10/2013 - 0:51
    Carole BUSSON

    Merci beaucoup pour ces explications très claires!!! Un vrai plaisir à lire! Merci pour votre aide précieuse! Plein de bonnes choses pour la suite!

  9. 4/8/2015 - 22:51
    Megatroll

    Bonjour,

    Pour moi, le taux de rebond est un indicateur qui veut tout et rien dire… L’internaute peut très bien trouver l’info recherchée immédiatement sur la page d’atterrissage. Dans ce cas, il n’a aucun intérêt à aller ailleurs sur le blog. Si la réponse se trouve sur la page, il va en repartir immédiatement, mais ça ne veut pas dire que la qualité de l’article est médiocre. Je trouve ces conclusions un peu hâtives :)

  10. 5/8/2015 - 0:13
    Sébastien Fouqueteau

    Bonjour Megatroll (pourquoi ce pseudo ?), cet article a été écrit pour des personnes qui débutent avec les KPI. Les agences aiment beaucoup l’indicateur taux de rebond, mais je ne suis pas un grand fan non plus s’il est pris isolément. Cependant, pour un blog à but non commercial (et surtout quand on débute), c’est un premier niveau d’appréciation de la qualité de ce qu’on écrit. Le taux de rebond est généralement très fort sur ce type de sites, et le voir baisser dans le temps signifie un intérêt plus fort de vos visiteurs. Ma conclusion sera : un indicateur dépend d’un objectif, tout dépend donc de votre objectif !

  11. 2/1/2017 - 17:01
    monique

    Quand je consulte les stats pages vues « toutes les périodes » par pays, parfois elles diminuent. Je croyais qu’il s’agissait juste d’un problème de mémoire (genre, Alzheimer est mon meilleur copain), jusqu’à ce que je note depuis trois, quatre jours. Quant aux visiteurs, je comprends bien l’intérêt mais est-ce que ça existe sur blogspot?

    Si vous avez une réponse, un tout grand merci d’avance. Si vous pensez que la réponse est de nature à me décourager, merci d’oublier ma question ;-)