Marketing

Business internet

De la création d’un business internet

Sébastien Fouqueteau | 31-03-2011

Le mois dernier, je vous ai présenté le concept du Personal MBA, ainsi que la liste des 100 livres du PMBA 2011. Ce mois-ci, je vous propose de reprendre quelques concepts clés du livre The personal MBA de John Kaufman et de l’appliquer à la création d’un business internet. N’hésitez surtout pas à apporter votre expérience ou à poser vos questions dans les commentaires.

Ecoutez les motivations de vos internautes

Make something people want. Cette phrase peut paraître incongrue pour beaucoup d’entrepreneurs mais elle est rarement appliquée dans les faits. Découvrir ce que veulent vos internautes, quelles sont leurs « vraies » motivations, devraient être l’unique but de votre projet web. Voici quelques exemples de ce que peut rechercher un internaute (ou plus simplement, un être humain) :

  • être influent, célèbre (ex. : YouTube, Blogger, Twitter…)
  • avoir un statut, un réseau (ex. : LinkedIn, MSN, Facebook…)
  • apprendre (ex. : Wikipédia, Doctissimo, Google…)
  • prendre du plaisir (ex. : AlloCiné, Deezer…)

Un questionnaire bien mené auprès d’une centaine d’internautes vous permettra d’évaluer votre marché et de déterminer le « portrait robot » de votre futur client. Ne commencez pas à créer votre site internet si vous n’avez pas passé cette étape.

Créez un prototype

If I never try anything, I never learn anything. Avant même d’aller faire le tour des banques et autres investisseurs, l’entrepreneur web devrait en premier lieu construire un prototype de son site internet. Prototype ne veut pas dire « créer un site parfait », mais « créer un site de test en condition réelle ». Le process itératif à mettre en place est le suivant :

  • Mesurer ce qui fonctionne et ne fonctionne pas sur le site internet
  • Améliorer ce qui ne fonctionne pas
  • Tester à nouveau

Imaginons que vous êtes un consultant en marketing et que vous vouliez créer un site internet pour vendre votre e-book. Avant de vous lancer dans la création d’un site de plusieurs milliers d’euros, vous pourriez créer un site minimaliste avec 3 pages de test :

  • Une page de présentation de votre e-book
  • Une page avec un formulaire de pré-commande
  • Une page de confirmation de paiement

Ce prototype, via des outils de webanalytics, vous permettra de mesurer en quelques jours si les internautes sont intéressés par votre produit. Si oui, vous pourrez ensuite investir (en temps et en argent) dans le développement de votre site internet.

Soyez remarquables et… vendez !

Marketing is the art and science of finding prospects. Aujourd’hui, et particulièrement sur internet, l’attention de vos internautes est limitée. Il faut donc :

  • être remarquable,
  • au bon moment,
  • pour les bonnes personnes.

Plaire à tout le monde n’est pas du marketing. Se faire connaître là où sont les internautes que vous cherchez est du marketing.

Soyez remarquables en mettant en valeur les bénéfices de votre site internet et de votre produit. Faites rêver vos internautes en leur racontant une histoire. Demandez la permission de les contacter. Offrez une garantie sur votre site. Proposez à vos internautes d’essayer votre produit. Donnez quelque chose avant de faire payer. Soyez généreux ! Et surtout, faites simple…

Dépassez l’attente de vos internautes, toujours…

A satisfied customer is the best business strategy at all. Ca peut sembler bête, mais être généreux rend un client heureux. Offrez un bonus inattendu (un 2ème e-book de quelques pages dans notre exemple). Soyez constant dans la livraison de votre produit et le service après-vente. Développez des process et automatisez vos systèmes (vente, livraison, SAV…). Vous pourrez ainsi créer de la valeur sur le long terme, et les internautes vous remercieront en construisant votre réputation…

Recevez les dernières infos de ce blog (gratuit et sans spam) !

Sébastien Fouqueteau

CEO & fondateur de MixCity Interactive. Je travaille dans le secteur du marketing digital depuis plus de 15 ans.

Je prends ma plus belle plume et j'ajoute un commentaire :